Témoignage d’un entrepreneur en couveuse

1 – Présentation de mon activité :
Je suis le fondateur de la marque « OhSens » et du site web www.ohsens.fr
Ce projet a débuté en mai 2013 et le site a ouvert « ses portes », le vendredi 13 novembre 2013…
J’ai intégré PCE le 1er novembre 2013.
« OhSens, un site web qui propose des produits pour mieux vivre »
OhSens est un site web marchand qui propose des produits de « Bien-Etre » aux particuliers, autour de cinq grandes familles : La Cosmétique, les Huiles Essentielles, les Encens, les Compléments Alimentaires et les Nutriments.
Le site n’a pas de connotation «médicale» ni dimension «ésotérique». La promesse Clients repose sur quelques principes forts :
- La beauté et la santé sont complémentaires et indissociables pour mieux vivre
- des produits sélectionnés pour leur qualité (produits naturels, produits bio, produits de terroir..),
- une production/fabrication principalement «made in France», ou bien issus de territoires identifiés,
- une information sur le producteur/fabricant.
Pour la première fois, OhSens est un site web grand public, avec une interface très sobre et une grande simplicité d’utilisation :
-       une page d’accueil avec un nombre limité de produits,
-       des onglets de navigation clairs,
-       le choix de vignettes produits grand format,
-       une charte graphique simple et reposante,
-       la possibilité de commander en 3 clics maximum (hors processus d’inscription).
-       La possibilité de payer en 3 fois sans frais.
Les produits s’adressent principalement aux femmes et aux hommes, soucieux de leur apparence, sensibles aux problématiques d’environnement et de santé et concernés par le contexte économique (choix de produits fabriqués en France). Il permet aussi aux séniors de trouver facilement des produits spécifiques : crème anti-tâche, soins nutritifs pour peaux sèches, compléments alimentaires …
Les principales marques commercialisées :
Phyt’s, Direct Nature, Florisens, Laboratoire Gravier, Lait de Jument de Camargue, Avril, Pharma Nord, Rêve BienEtre , Val d’Iris, Lysi et Dynveo.
Le marché du Bien-Etre en France :
Le marché du bien-être est, aujourd’hui en France, plus lourd que l’industrie de la mode et du luxe (35 mds €) ou que l’industrie aéronautique et spatiale (32 mds €). Un marché en pleine croissance dont l’évolution n’est pas prête de s’arrêter. En France, l’étendue du marché du bien-être peut se résumer en 3 chiffres :
- 288 465 entreprises
- 542 846 salariés
- 37,5 milliards d’euro de chiffre d’affaires (Source Insee)
Mon parcours :
50 ans, Diplôme Ecole de Commerce, Chambre de Commerce de Nîmes.
Ancien salarié de Matra Communication puis de Bouygues Telecom où j’ai occupé successivement les postes de Responsable Business Unit Rechargement, de Directeur des Opérations Commerciales (filiale StokCom), de Directeur Général (Phodis, filiale) et enfin de Directeur de Réseau Phoneo (Extenso Telecom, filiale). J’ai acquis au cours de ces 20 années d’expérience, une solide connaissance des réseaux de distribution, sous toutes leurs formes, et une capacité d’adaptation sur des marchés fortement concurrentiels en constant évolution.
Aujourd’hui, je me lance un nouveau défi sur une distribution (le web) et des produits (marché du bien être) en phase avec ses sensibilités personnelles.
2 – Pourquoi PCE ? :
Une des grandes questions que je me suis posée pendant toute la phase projet était relative au statut juridique d’OhSens et de facto, à mon statut.
Entreprise individuelle ? Société ? J’avoue, en ayant pesé le pour et le contre de chaque alternative, avoir eu du mal à trancher.
C’est lors d’un échange avec Pôle Emploi que j’ai compris que je n’étais pas obligé de choisir avant le démarrage de mon activité et qu’il y avait des structures qui permettaient, dans le cadre d’un hébergement juridique, de tester son activité. C’est exactement ce dont j’avais besoin !
PCE s’est naturellement imposé, de part sa proximité géographique, et parce que l’accueil lors du premier contact a été pragmatique et très opérationnel.
Ce que j’attends ?
Un point qui me paraît important, c’est que PCE permet de rompre la solitude du créateur. Bien souvent, ce sont des projets personnels qui ne sont pas toujours en rapport avec l’expérience professionnelle antérieure. PCE apporte va vision expérimentée de la création d’entreprise avec le recul et un regard critique que n’a pas forcément le porteur du projet.
Je crois que c’est un vrai atout que de profiter de cette appréciation externe.
De plus, la mise à disposition d’outils et de compétences, est de nature à tranquilliser le créateur et à le focaliser sur son seul objectif.
Me concernant, je suis davantage demandeur sur le « challengement » de mes choix stratégiques de développement.

Fabien Sachysacfab@yahoo.fr

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>